Visite // Chez Salvador Dali

MA VIE ........CHEZ DALI

 

Port Lligat, juin 1989

L'Espagne me réussit, le paysage méditerranéen m'anime, me transporte. Ma vie chez Dali, une vie surréaliste, c'est cas de le dire.

A l'entrée, le major d'homme nommé Teddy, gère les entrée et fait office du gardien, quoique que trop coquet pour le rôle... La suite, ne me vient pas dans le bon ordre, tellement cette villa est édifiée de façon labyrinthique. Parfois on heurte sur une voie sans issue, même rebroussé chemin devient excitant tant cette maison possède de mystères et improbabilités. On y fait de nombreuses rencontres, une multitudes d'objets, de différentes provenance, semblant être parfois comme animées..

Une odeur demeure, celle de la peinture émanant de l'atelier de Salvador. Un lieu ouvert et très lumineux, dans un désordre personnifié. Ah! on arrive, après un enchainement de petits escaliers, à a pièce préférée : le salon rond.  Aux allures de soucoupe volante, on se sent cosmico-transporté. On monte, on descend, on longe les couloirs, peu de portes viennent heurter notre promenade magnifié par les ouvertures de formes et de dimensions aléatoire, nous fait part du paysage. En fait, rien n'est jamais pareil, sans parlé des gens qui vont, viennent, reste, s'en vont. Si vous cherchez un coin de fraicheur, rejoignez le bibendum Michelin® et ses amis les cygnes blancs, pour une baignade rafraichissante.

Extérieur, intérieur, peu importe, tout demeurent présent, expressif, et si paisible. Comme un micro-cosmos, un monde à part entière, rester une vie ici, je ne sentirais pas le temps passé, tant les heures se ramollissent...

 

Citation

" La peinture est la face visible de l’iceberg de ma pensée".

Salvador Dali

Facebook Pinterest Instagram LinkedIn share Follow